Prostate et pannes sexuelles

Une alimentation anticancer de la prostate

Dean Ornish cancer de la prostate

Les traitements des cancers de la prostate sont souvent nocifs pour l’érection. Ils entraînent des dysfonctions érectiles sévères. Voici une étude passionnante pour agir contre ces cellules cancéreuses, en traitement ou en prévention.

Ce texte est extrait du livre “Prévenir Alzheimer, cancers, infarctus” que j’ai publié chez Robert Laffont en collaboration avec le Dr Presles.

Cancer de prostate et régime alimentaire

Un chercheur, Dean Ornish (en photo ci-dessus), a publié un résultat passionnant :
Son étude porte sur des hommes atteints de cancers de la prostate à un stade précoce. Tous ces hommes ont refusé, pour des raisons personnelles, de se faire traiter de la manière habituelle.
Deux groupes ont été formés :
– Le premier groupe ne changeait rien à ses habitudes de vie.
– Le deuxième groupe devait modifier son comportement : adopter un régime végétarien pauvre en graisses comprenant principalement des fruits, des légumes, des céréales et des légumineuses complètes avec du soja, des vitamines et des minéraux. D’autre part, les hommes de ce groupe devaient pratiquer des exercices physique aérobie modérés, du yoga et de la méditation, et participer à un groupe d’entraide une fois par semaine.
Au bout d’un an, le marqueur de cancer, le PSA avait diminué de 4 % dans le groupe actif, tandis qu’il avait augmenté de 6% dans le groupe témoin. Plus les changements de mode de vie avaient été adoptés scrupuleusement, et plus la baisse des PSA était importante.
C’est la première fois qu’un tel résultat est obtenu en cancérologie !
(…)

Changer de style de vie contre le cancer ?

Quand on sait que nous sommes tous porteurs de tumeurs, toutes petites, on peut penser qu’il faut continuer à chercher dans cette voie y compris pour la prévention.
D’autre part, une journaliste qui commente ces résultats estime que « un petit régime n’a jamais fait de mal ». C’est vrai, mais ici, il ne s’agit absolument pas d’un petit régime, mais d’un changement profond de style de vie ! Et il n’est pas si facile à mettre en œuvre. L’un de nous est bien placé pour le savoir. Il avait tenté d’imposer à une patiente un régime végétarien qui, d’après une étude très scientifique aurait énormément amélioré son sort. Même en montrant des preuves scientifiques à cette dame âgée, il avait été impossible de lui faire changer d’alimentation ! Et dans le régime Ornish, l’exercice physique, le yoga et la méditation prennent aussi leur place !

Un groupe d’entraide contre le cancer de prostate ?

Il nous semble qu’un aspect de ce traitement mérite une attention importante : la participation à un groupe d’entraide une fois par semaine. En effet, quand on change de mode de vie, il est plus facile d’y arriver ensemble, en famille, avec des proches, ou encore avec des personnes motivées par les mêmes raisons que vous. C’est peut-être une des clefs importantes qui a permis à Ornish de réussir à mettre en pratique des suppositions théoriques. Il faudrait peut-être instituer des groupes pour tous nous entraider mutuellement au sport, à la méditation, au yoga, à l’alimentation équilibrée.

Note : Sur doctical.com, nous proposons des ateliers d’échange en visio pour les personnes touchées par un cancer de la prostate. Le prochain a lieu jeudi 26 octobre à 18 heures.

Références : Intensive lifestyle changes may affect the progression of prostate cancer. Ornish D, Weidner & col. J Urol. 2005 Sept ;174 (3) : 1065-1070

3 réflexions au sujet de « Une alimentation anticancer de la prostate »

  1. Manger pour une bonne érection<
    Bonjour
    Peut on manger pour une bonne érection? Je vois sur internet de multiples articles qui vantent des produits naturels en tous genres, ginseng, tribulus terrestris, maca etc, pour améliorer le sexualité, augmenter le testostérone, mais peut-on s’y fier. Est-ce qu’il existe des données fiables sur ce sujet, en bref peut-on manger pour une bonne érection
    Cordialement Dominique

  2. Grosse prostate, dysfonction de l’érection et traitement
    Bonjour
    J’ai bientôt 52 ans, des soucis de dysfonction érectile (DE) et une grosse prostate (40/50g). Je viens de faire une biopsie de la prostate (PSA total 4,40 et libre 1.41 ng/ml)dont j’aurai les résultats bientôt.
    Sans attendre ces résultats j’ai commencé la mise en pratique des recommandations de votre livre PREVENIR, j’espère ne pas avoir de résultat négatif, mais je me prépare à réagir.
    Je n’ai pas éprouvé jusqu’à présent le besoin de traiter ma prostate car peu de gêne, sinon un flux réduit qui s’est installé au cours des années auquel je me suis habitué et ma toubib m’avait parlé de médicaments sans trop m’expliquer.
    Je note que “Plusieurs études faites avec les alpha-bloquants montrent que s’ils peuvent perturber tant soit peu l’éjaculation, ils améliorent par contre la fonction érectile” ce traitement ferait assez bien mon affaire je pense.
    A l’issue des résultats, si je reste sur un adénome de la prostate, puis-je me faire prescrire un alpha-bloquant, lequel de préférence?
    Salutations

    Réponse du Dr Solano, médecin sexologue et andrologue:
    Je vous conseillerais plutôt déjà de prendre un médicament pour l’érection comme le Cialis qui a en plus pour effet positif de relaxer la prostate, donc d’améliorer le flux urinaire. Pour cela il faut voir un médecin.
    Vous pouvez voir 38 vidéos expliquant l’effet de ces médicaments et la manière de les prendre pour qu’ils soient efficace et sans risque sur (un code valable jusqu’à fin octobre 2023 pour une réduction : MEDIPLUS)

    Je vous conseille vivement également de prendre tous les jours 3 bols de thé vert japonais infusé 10 mn. Un patient que je connais avait comme vous une grosse prostate et devait subir une biopsie. Après 6 mois de thé vert, sa prostate est revenue à la normale (et ses PSA aussi). Et je peux vous dire que tous ceux à qui il le raconte se mettent au thé vert ! Donc je vous le conseille très vivement…
    Bien sûr, ça ne vaut pas une étude en double aveugle, j’en suis parfaitement consciente.
    Sinon, c’est vrai que les alpha bloquants ont un effet plutôt positif sur l’érection, même si c’est en général un effet plutôt léger. Quant à vous en conseiller un, je ne pense pas qu’il y ait eu des études sur le sujet et je ne peux donc vous donner de conseil précis…

  3. Thé vert et cancer
    Bonjour docteur
    ma question est un peu bête mais quand vous préconisez 3 bols de thé vert … quelle est la contenance d’un bol svp ? sur d’autres sites, on dit 6 tasses ? ce sont des tasses à thé ? je viens de commencer depuis avant-hier ce traitement avec mon mari mais j’ai un petit doute sur la quantité prise. je vous remercie d’avance de me répondre par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *