Les pannes sexuelles vues par une sexologue

Quel bilan biologique doit me prescrire mon médecin en cas de dysfonction érectile ?

Prise de sang

Article rédigé par le Dr Catherine Solano, médecin sexologue et andrologue.

Vous souffrez de ne pas avoir de bonnes érections depuis un moment.

Vous pensez aller consulter votre médecin. Quelle prise de sang va-t-il vous faire faire pour savoir d’où vient votre trouble érectile ?

– Si vous avez moins de 50 ans, quel bilan en cas de dysfonction érectile ?

Si vous avez moins de 50 ans et que vous êtes en bonne santé, a priori, votre médecin ne va pas vous prescrire de bilan à faire. En effet, ce n’est pas recommandé, car en général, cela ne sert à rien. Pas besoin d’une prise de sang donc.
Attention, si vous avez des facteurs de risque, si vous avez des symptômes autres, votre médecin peut décider de vous prescrire un bilan…

Si vous avez 50 ans ou plus et que vous avez une dysfonction érectile…

Si vous n’avez pas de problème de santé particulier, le médecin doit vous prescrire :
– Une glycémie à jeun ( recherche de sucre dans le sang), si vous ne l’avez pas déjà fait dans l’année. Et si vous êtes diabétique, vous devrez doser votre hémoglobine glycosylée (HbA1C).
– Un bilan lipidique (bilan qui concerne les graisses dans le sang) si vous ne l’avez pas déjà fait dans l’année : cholestérol total, HDL et triglycérides.
NFS (numération de formule sanguine), ionogramme,
– Une créatininémie qui donne une idée du fonctionnement de vos reins, ainsi que le calcul de votre débit de filtration.
– Un bilan hépatique pour connaître le fonctionnement de votre foie.

Ces recherches sont à faire uniquement si elles n’ont pas été faites depuis 5 ans, et en fonction de la clinique. Cela signifie que votre médecin vous questionnera et fera un examen pour l’orienter vers tel ou tel trouble et donc tel ou tel bilan.

– Un dosage de testostérone totale ou de testostérone biodisponible. Si ce taux est bas, on peut y ajouter :
– Éventuellement un dosage de la prolactine et un dosage de la LH. Le médecin peut aussi vous demander ces examens d’emblée s’il pense qu’il y a des signes d’appel à ce niveau.
– Un dosage de PSA est systématiquement associé au dosage de testostérone si vous avez plus de 50 ans (ou 45 ans si dans votre famille il y a des cancers de la prostate). Ce dosage sert à dépister les cancers de la prostate et aussi à savoir si l’on pourra vous prescrire un traitement par la testostérone sans risque dans le cas où votre taux serait anormalement bas.
– Le dosage de TSH (dépistage pour le fonctionnement de votre thyroïde) se fait seulement si le médecin soupçonne une anomalie en vous interrogeant.

Bon, ça fait beaucoup si c’est juste le stress qui bloque votre érection non ? Aussi, il ne faut pas se précipiter chez un médecin à la moindre alerte, mais seulement si vos pannes se reproduisent de façon anormale. Une panne à cause d’un coup de fatigue ou de stress, ça peut arriver à des hommes en excellente santé sexuelle !

Sources : Ce post a été rédigé d’après les recommandations aux médecins pour la prise en charge de première intention de la dysfonction érectile. L’ensemble du travail avait été coordonné par Madame le Dr Florence Cour, chargée du projet et de sa rédaction, en collaboration avec le Pr Pierre Costa.
Attention, je n’ai pas copié-collé le document, mais j’ai cherché à le simplifier pour qu’il soit lisible pour tous. Aussi n’est-il pas aussi exact que le document réservé aux médecins.

A lire aussi :
Quels conseils pour un homme qui a un problème d’érection ?
En cas de dysfonction érectile, faut-il faire un bilan et lequel ?

Photo de Artem PodrezPhoto de Artem Podrez: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-femme-travailler-industrie-5726782/Photo de Artem Podrez: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-femme-travailler-industrie-5726782/Photo de Artem Podrez: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-femme-travailler-industrie-5726782/

10 réflexions au sujet de « Quel bilan biologique doit me prescrire mon médecin en cas de dysfonction érectile ? »

  1. Réponse du Dr Solano à Kenjii au sujet du Subutex et de l’érection.
    Effectivement, on sait que les traitements de substitution à l’héroïne ont tendance à entraîner des problèmes sexuels.
    Ils sont associés à une modification des taux d’hormones liées à la fonction sexuelle normale. Chez les hommes, les opiacés peuvent agir par :
    – Interaction avec la production d’hormones hypothalamiques et hypophysaires régulatrices (LH, FSH, GnRH),
    – Augmentation de la prolactine sérique, une hormone anti-érection et anti-désir
    – Action directe sur les testicules qui diminue la production de testostérone.

    Quand la testostérone devient anormalement basse sous traitement, le médecin peut prescrire de la testostérone en remplacement afin d’améliorer la libido et la dysfonction érectile (et aussi l’orgasme retardé ou impossible).
    Source : https://www.rvh-synergie.org/prises-en-charge-des-addictions/penser-ensemble-les-prises-en-charge/therapeutiques/buprenorphine-hd-subutex/101-traitement-de-substitution-opiacee-par-methadone-et-buprenorphine-la-dysfonction-sexuelle-comme-effet-secondaire-du-traitement.html

  2. DÉFAUT D’ÉRECTION PAR PRISE DE SUBUTEX SUR : QUEL BILAN BIOLOGIQUE DOIT ME PRESCRIRE MON MÉDECIN EN CAS DE DYSFONCTION ÉRECTILE ?
    Bonjour à tous(tes)
    Je prends du Subutex depuis 10ans suite à une dépendance à l’héroïne qui n’a pourtant duré que 6 mois. Voila le résultat !
    Depuis que le Subutex est entré dans ma vie, j’ai connu plusieurs pannes sexuelles anormales.
    Les filles avec qui c’est arrivé étaient pourtant désirables. Lors de ma première année de traitement, j’ai rencontré une fille de 19 ans qui était très demandeuse sexuellement et je ne pouvais pas toujours la satisfaire, ce qui la frustrait beaucoup. Elle pensait que c’était de sa faute. Aujourd’hui, 11ans après, je fréquente de nouveau cette magnifique femme (je dis femme puisque nous avons 30 ans chacun) et les mêmes problèmes d’éréction sont au rendez-vous.
    Me concernant je suis absolument certain que cela vient du Subutex, je suis a 2mg tous les 2 jours (j’en prends un jour sur 2), mais cela n’arrange pas beaucoup les choses, je pense que tant que ce produit sera dans mon corps sexuellement ce ne sera jamais le top. Merci pour vos futurs avis et conseils

  3. Je voudrais consulter un sexologue

    Depuis presque 1 ans je n’ai plus d’érection. A cause de cela, je me suis séparé de ma compagne.
    J’aurais voulu consulté un sexologue, mais je n’ose pas évoquer ce problème.
    Puis je me pose beaucoup de question sur le déroulement de la consultation. Est-ce que je devrai parler de mes relations sexuelles ? Est-ce que je serai tout nu et mon sexe sera-t-il examiné ? En apparence mon sexe me parait normal à part des petite douleur dans la verge et au testicule.

    1. Réponse du Dr Solano à Jean qui n’a plus d’érection depuis un an
      Bonjour Jean, peut-être que vous pourriez commencer par une téléconsultation. A distance, cela permet déjà de comprendre bien des choses et c’est moins stressant pour parler de son intimité. Pour cela, je consulte sur “médecin direct”, et si votre mutuelle a ce service, c’est compris dans votre cotisation. Si votre mutuelle ne vous donne pas accès à ce service, les consultations sont payantes.

      Sinon, même si vous consultez en présentiel, vous pouvez dire au médecin que vous ne souhaitez pas être examiné. C’est votre droit, vous avez le droit de venir faire connaissance, d’expliquer vos difficultés, de demander des explications, les solutions possibles et refuser d’être examiné. On a TOUJOURS le droit de dire NON même à son médecin.
      Cela dit, ça peut être dommage, mais je trouve que ça détend de le savoir !
      Bien cordialement, Dr C. Solano

  4. Complètement perdu

    Bonjour, Bien lu vos articles et essayer pas mal de choses. Je fais partie des “cumulards” qui en plus d’avoir de sacrés problèmes d’érection (voire pas d’excitation du tout), est éjaculateur précoce les rares fois où ça marche. Quant au plaisir, même en reproduisant les exercices de respiration, masturbation interrompue, blocage, etc, ça fait bien longtemps que j\’en éprouve pas. Ai demandé à mon médecin traitant de me prescrire des examens sanguins mais ça réponse a été : “c’est de la foutaise, tout est dans la tête”. Suis alors allé voir un psy qui m’a dit qu’avant d’entamer un travail, il fallait vérifier si tout fonctionnait bien. Je vais donc essayer de voir un autre médecin…Alors il y a bien les traitements. Je mettrai une nuance, ou alors je suis mal informé, mais la liste des traitements bien que non remboursés nécessitent une ordonnance. J’ai réussi à m\’en procurer une (je vous passe la magouille pour) car je voulais voir si ça fonctionnait sur moi, mais c’est vrai que c’est hors de prix. Un scandale. Une boite de 4 cachets à presque 60 euros…Pas étonnant que les gens aillent acheter n’importe quoi sur internet ! Ma question puisqu’il y en a une : pharmacie moins chère, d’accord, mais quid de l’ordonnance ? peut-on délivrer ces médicaments sans ordo ? J’ai 52 ans et je vais aussi voir si au niveau de la prostate tout va bien. Je n’ai à priori aucun signe mais parti pour vérifier, je vais faire la totale, à condition que je trouve un médecin compréhensif. Peut-il y avoir un rapport entre prostate et érection et éjaculation précoce et perte du plaisir ? C’est comme au loto, j’ai tous les bons (??) numéros… Merci pour votre site en espérant avoir enfin une vraie réponse. Évidemment celle de dire d’aller voir un uro ou sexo, retour à la case prix car hors parcours de soins et même dans le parcours, là aussi c’est scandaleusement cher. L’accès à la sexualité est un droit (loi de cohésion sociale 2002 / 2005) mais en réalité est un luxe… Bon courage à tous.

  5. Levitra 10 mg pas cher !

    Bonjour.
    J’ai trouvé du Levitra 10 mg x 8 a 39,95 € a Chateauroux pharmacie Equinoxe. Or, c’est 58.50 dans deux autres pharmacies, et même 72 € dans une autre ! Sans commentaires. Ce prix me semble intérressant pour une petite ville de province .

  6. Défaut d’érection par prise de Subutex

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour tout ce travail que vous faite pour les exclus de l’amour.
    J’ai pris du Subutex pendant 8 ans et ça a détruit ma sexualité : pas d’érection, pas de désir.
    Même pas l’idée de voir un film pornographique pour voir comment c’était avant. Quelles souffrances j’ai infligé à ma compagne !
    Enfin le mois dernier; j’ai réagi et après une forte baisse des doses de Subutex(2mg/jour + un peu de ginseng) les érections commencent à revenir. Mais il reste beaucoup de travail: le Subutex détruit l’équilibre émotionnel. On peu stresser un max pour des peccadilles avec de violentes décharges d’adrénaline, le cœur complètement emballé, la respiration semble inefficace. Alors au pieu avec sa compagne, c’est pas encore le plaisir d’autrefois. J’attend de voir comment cela évoluera quand je prendrais plus de Subutex, c’est à dire bientôt.

    avant de consulter, ma compagne Elizabeth demande si il est normal d’éprouver des douleurs vaginales ainsi que de légers saignement lors d’une pénétration. Pourvu que ç’a n’ajoute pas un problème aux problèmes.
    et encore merci de votre sollicitude.

  7. Problème d’érection

    J’ai 55 ans et mon ami en a 56. Nous nous connaissons depuis 6 ans. Il n’a jamais eu de problème d’érection nous nous voyons tous les 10 jours (durant trois jours). Ses possibilités sont de 3 à 5 rapports par jour, ce qui m’a toujours paru incroyable et sans aucun médicament. Subitement les deux dernières rencontres, ça n’a pas fonctionné. De ce fait, il est très angoissé ! Je dois ajouter qu’il fait 74 kg pour 1 m 80. Donc il est sportif en pleine forme et nous faisons de la rando pédestre bien souvent 20 km par jour, du vélo 50 à 60 km par jour, de la natation etc. Il ne se plaint d’aucune douleur.
    Il n’a pas de souci particulier ! Est-ce tout simplement lié à l’âge ?
    merci beaucoup de bien vouloir me répondre dans la mesure du possible

  8. Quelques révisions
    Kikou cath

    C’est bien pratique ton blog, car dans certains articles se me permet de me souvenir de mes cours…

  9. ejection spermiquebonjour docteur solano,

    mon problème pourrait etre innerant a l’erection,mais il n’est pas un problème erectile à proprement parler…il s’agirait plutot d’un probleme “d’ejection”,a savoir que 2 phénomènes semblent se conjuguer: 1) la diminution evidente de la quantite de sperme
    2)le sperme n’est plus “ejecte” mais ne fait que “couler”
    quel est ce probleme angoissant qui perdure depuis quelques mois deja et qu’elle pourrait etre la solution?
    ps:j’ai 43ans,et suis fumeur,travaille de nuit en tant qu’infirmier depuis 10 ans(quelques pistes) .merci de votre reponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *