Comment éviter les pannes sexuelles ?

Médicaments de l’érection ( IPDE5, soit Viagra, Levitra ou Cialis), 60 à 70 % d’efficacité. Super, mais si vous êtes dans les 30 % ou 40 % restant ? (2- à suivre)

Pourquoi prendre 7 fois un médicament de l’érection s’il n’est pas immédiatement efficace ?

J’avais prévu une suite différente au précédant post, mais ça sera pour plus tard. Je me rends compte que je n’ai pas expliqué pourquoi il faut prendre le médicament au moins 7 fois. Ce n’est pas pour une raison ésotérique, parce que le chiffre 7 est le chiffre parfait par exemple ! Pas du tout. C’est qu’on se rend compte, suite à des études, que l’efficacité des médicaments (toujours les IPDE 5 soit le Levitra, le Cialis ou le Viagra), augmentent d’efficacité pendant les 7 premières prises. Donc, même si la première fois, c’est le fiasco, ça vaut la peine d’insister 7 fois.
La raison ? Apparemment, ça serait que les corps caverneux d’un homme qui a des soucis d’érection est moins bien oxygéné. Quand il prend plusieurs fois des médicaments, ça relance cette oxygénation. Car ces médicaments agissent plusieurs heures, relançant une meilleure érection nocturne et matinale. La fonction étant bonne pour l’orgasme, heu pardon, l’organe (ou les deux si vous voulez !), stimuler les érections spontanées améliore aussi les érections au cours des rapports.
Donc, ne vous découragez pas tout de suite. Si vous avez acheté une boîte, utilisez la entièrement, le traitement risquant d’être de plus en plus efficace. Après 8 prises, n’insistez plus, si ça ne marche pas, ça ne fera pas de miracle.
Je vous rapporte ça d’un congrès de sexo.

Un seul petit bémol : ces considérations sont présentées par des laboratoires fabriquant les médicaments. À quel point sont-ils objectifs ? Je ne sais pas. D’un autre côté, ils n’essayent pas non plus de vous faire croire qu’il faut en prendre au moins 6 mois pour rien dans les cas difficiles ! Alors, j’aurais quand même tendance à croire ces études.

10 réflexions au sujet de « Médicaments de l’érection ( IPDE5, soit Viagra, Levitra ou Cialis), 60 à 70 % d’efficacité. Super, mais si vous êtes dans les 30 % ou 40 % restant ? (2- à suivre) »

  1. probleme erection

    bonjour
    je suis veuf depuis 8 ans,j’ai rencontré une femme depuis peu tout vabien entre nous mais je n’ai plus d’erection depuis 8 ans que faire.
    j’ai 70 ans.

    merçi pour votre reponse

  2. ipde5

    J’ai Vecu un infarct, avec pose deplusieurs Sten….. puis je utiliser tout de même ce medicament pour palier mon manque d’érrection. Je dois vous préciser que j’ai 60 ans.

  3. L’efficacite de pilules d’erection

    Le sildenafil (Viagra®) est la molécule la mieux étudiée et celle pour laquelle on a le plus de recul. C’est aussi la plus connue à travers le monde. Les différences entre les trois sont minimes : on sait que le Viagra® donne de bonnes érections dans l’heure qui suit la prise (l’action pouvant durer plusieurs heures), que le Levitra® semble plus rapide à agir, et que le Cialis® a une durée d’action plus longue. Dans la pratique, les hommes essaient assez souvent les 3 pour trouver ce qui leur réussit le mieux.

  4. Que faire pour obtenir une érection ?

    Tout d’abord, parlez en à votre médecin. Il peut peut-être changer certains médicaments ?
    Sinon, les médicaments pour l’érection ne sont pas contre indiqués en cas de séquelles d’infarctus, qu’il s’agisse de Cialis, Levitra ou Viagra (voir avec cardiologue). Il y a encore la solution des injections intracaverneuses (peu romantique, mais efficace), celle du vacuum, celle de l’implant pénien. Donc il n’y a pas de raison, vous pouvez encore avoir une vie sexuelle…

  5. AOMI Haute = Tristesse pénienne…libido en berne

    SOS : 65 ans.
    Beau ,pas trés riche,intelligent.
    Enfants et Petits-Enfants Hyper +++
    QUE FAIRE pour obtenir une érection (nb = séquelles d’infarctus et TTT à vie : Bbloquants,+Zoxan…)

    Réponse de Catherine Solano :
    Tout d’abord, parlez en à votre médecin. Il peut peut-être changer certains médicaments ?
    Sinon, les médicaments pour l’érection ne sont pas contre indiqués en cas de séquelles d’infarctus, qu’il s’agisse de Cialis, Levitra ou Viagra (voir avec cardiologue). Il y a encore la solution des injections intracaverneuses (peu romantique, mais efficace), celle du vacuum, celle de l’implant pénien. Donc il n’y a pas de raison, vous pouvez encore avoir une vie sexuelle…

  6. L’Edex !!!!!

    Bonjour Docteur,
    J’ai 56 ans, pas trop mal conservé car je pratique le sport régulièrement et j’ai une alimentation assez saine.
    J’ai été victime d’un grave accident de la circulation en 1978 alors que je n’avais que 27 ans.
    J’ai divorcé 2 ans à près pour rencontrer en 1982 l’extase sexuelle avec une jeune femme de 12 ans ma cadette.
    Après notre séparation j’ai rencontré pas mal de problèmes d’érection.
    Suite à un infarctus dont j’ai été victime en 2005 je me pique à l’Edex.
    Pour mon amie c’est le cosmos!!! Deux voir trois ou quatre orgasmes dans la soirée. Mais moi j’en ai terriblement marre de ces piqures. Je les supporte de moins en moins et je ne sais plus où piquer car j’ai deux grosses veines (un peu comme tout le monde) à l’endroit de l’introduction de l’aiguille. Je n’ai pas envie de me faire encore ouvrir (14 interventions depuis mon accident de la circulation dont 3 depuis décembre 2006 pour la pose d’une prothèse totale de genou)
    Auriez vous une solution alternative pour que la douleur ne soit pas systématiquement au rendez-vous avant le bonheur.
    Recevez, Docteur, l’expression de mes sentiments distingués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *