Les pannes sexuelles vues par une sexologue

Quels médicaments peuvent entraîner des pannes sexuelles ?

Il existe sans doute plus de 200 médicaments qui sont accusés d’entraîner des troubles de l’érection. Cela fait beaucoup !

Notez tout de même que l’effet anti-érection n’est pas systématique chez tous les hommes. Certains hommes prenant ces traitements n’ont absolument aucun trouble sexuel. Notre corps est plus ou moins réceptif aux effets secondaires des traitements.
Certains laboratoires signalent le risque de dysfonction érectile et d’autres non. Ceux qui en parlent indiquent souvent dans les effets indésirables «impuissance» ! Ce terme n’est plus du tout utilisé en sexologie, et je dois dire que j’y suis allergique… Je l’ai cependant conservé pour reproduire avec exactitude les termes employés officiellement.
À propos, le contraire de « impuissant », c’est quoi ? Tout-puissant ? On dit toujours que Dieu est tout-puissant… Est-ce que cela signifie que si l’on a une excellente érection, on peut se prendre pour un Dieu ? Ou que Dieu lui-même sait combien la sexualité est importante. Il n’y a pas de raison, c’est bien lui qui l’a inventée non ? Enfin, si vous y croyez !

Si vous avez expérimenté des pannes avec un médicament, témoignez ! Vous aiderez d’autres hommes à comprendre ce qui se passe !
Si vous prenez un de ces médicaments et que tout va bien pour vous, témoignez aussi !

Les médicaments néfastes pour l’érection sont de différentes familles :

– Les antihypertenseurs : ils servent à faire baisser la tension artérielle. Le problème, c’est que si la pression du sang baisse, elle peut aussi baisser à l’arrivée dans le pénis… d’où la panne. Je caricature, c’est plus compliqué que cela, mais l’idée y est ! D’autant plus que l’hypertension par elle-même est nocive pour l’érection. Parmi les antihypertenseurs, il existe plusieurs familles de médicaments en cause : les diurétiques, les bêta-bloquants, les IEC (inhibiteurs de l’enzyme de conversion), etc.
– D’autres médicaments à visée cardiovasculaire comme les antiarythmiques, les digitaliques,
– Les hypolipémiants qui font baisser les taux de cholestérol dans le sang.
– Les antidépresseurs. Ils agissent sur l’érection et sur le désir en le diminuant, et cela d’autant plus que la dépression a déjà un effet négatif par elle-même sur le désir et l’érection.
– Les antiulcéreux. Pour lutter contre un ulcère à l’estomac, on peut vous prescrire un médicament néfaste pour votre érection…
– Les antihormones. Les antiandrogènes . En cas de traitement pour cancer de la prostate par exemple, les médicaments sont souvent à l’origine de pannes sexuelles.
– Les neuroleptiques entraînent souvent eux aussi des troubles sexuels.
– Les antiépileptiques.
– Les traitements à visée prostatique : les alphabloquants ; le finastéride.
– Les médicaments antirétrovirus prescrits contre le virus du sida.
– La chimiothérapie anticancéreuse.

Deux témoignages très bientôt !

24 réflexions au sujet de « Quels médicaments peuvent entraîner des pannes sexuelles ? »

  1. erection et diabete

    Je suis diabétique depuis 1999 et j’ai remarqué depuis 2 ou 3 ans que j’ai de forts troubles de l’érection. Je prends aussi du Metformine, du Kardégic et de l’Inégy. Je ne sais plus quoi faire.

  2. Médicament pour la tension et érection

    Je prends un médicament pour la tension depuis trois mois à peu près. Et je suis inquiet car depuis peut de temps, j’ai des problèmes d’érection faible heureusement.
    J’ai fait l’experience d arrêter ce médicament trois jours et tous fonctionne bien. Pourriez vous me dire si c’est dû à ce médicament ?

  3. J’ai le même problème

    Je prend le même médicament et j’ai le même problème et je suis perdu que dois-je faire docteur ?

  4. Dépression, antidépresseurs, neuroleptiques et impuissance SUITE

    Je suis à 100mg de Solian tout les deux jours. Depuis quelques temps (100mg de Solian par jour) ma libido c’est amélioré mais ce n’est pas encore le top. La mécanique fonctionne bien mais il faut une forte stimulation pour que l’érection vienne, j’arrive pas encore à en avoir à volonté, l’orgasme a retrouvé de l’intensité. Mais le problème reste l’exitation, j’en ai beaucoups moins qu’avant.

  5. médicaments et érection.

    Bonjour,
    Il est tout à fait vrai que vos médicaments peuvent diminuer les érections. Mais si l’on parle surtout de l’érection, c’est parce que c’est le plus visible et quantifiable. Les antidépresseurs, comme les neuroleptiques peuvent aussi diminuer les sensations de plaisir, même si la prolactine est normale. Donc, c’est sûr, votre sexualité souffre des médicaments que vous prenez. Ce n’est pas une raison pour arrêter bien sûr, mais cela doit vous rassurer sur votre santé sexuelle. Ce dont vous souffrez est en grande partie du à votre traitement, même s’il est vrai que la dépression aussi peut entraîner des troubles sexuels.Cordialement, Dr Catherine Solano

  6. Dépression, antidépresseurs, neuroleptiques et impuissance

    J’ai 18 ans et j’ai fait 2 tentatives de suicide une il y a un an, l’autre il y a 6 mois. Depuis j’ai de grosses difficultés à avoir des érections et j’ai peur d’avoir une relation. Certains médecins me disent que c’est à cause de ma dépression d’autres que ce sont mes neuroleptiques. Avant ma première tentative je n’avais aucun problemes sexuels j’avais même un peu trop de désir, je me masturbais plusieurs fois par jour, je le ressentais comme un besoin exessif. Après ma première tentative j’ai été hospitalisé pendant 2 mois, on m’a donné du risperdal un neuroleptique, du valium un tranquilisant et du deroxat un antidépresseur. Quelques jours plus tard après la prise de ces médicaments je ne pouvais plus me masturber comme j’en avais la grande habitude avant, mes érections étaient molles et je ne ressentais rien au contact du gland je ne pouvais plus éjaculer. J’en ai parlé à mon psychiatre il m’a dit de faire un bilan de prolactine, que le risperdal produisait une quantité exessive de cette hormone ce qui entrainait des troubles sexuels et qu’il pouvait y avoir des correcteurs. J’ai fait une prise de sang mon taux de prolactine était normal.
    Mon état ne s’est pas amélioré 6 mois plus tard toujours aussi désespéré de la vie j’ai fait une deuxième tentative de suicide. J’ai été hospitalisé on a changé mon traitement avec du solian et du tercian des neuleptiques, 1g de solian et 40mg de tercian. Nous sommes début juillet mon état s’est stabilisé, je n’ai quasiment plus d’envie suicidaires et je ne me scarifie plus. Je ne prend plus de tercian seulement 500mg de solian. J’ai toujours de grosses difficultés à avoir des érections, le seul moyen pour en avoir et d’avoir une stimulation sexuel intense c’est à dire regarder un film x. L’autre jour j’ai essayé de me masturber devant un film x, je n’avais pas réessayé depuis plusieurs mois, c’était très difficile l’érection venait puis repartais et n’était pas à 100% mais à ma grande surprise j’ai réussi à éjaculer maleureusement le plaisir etait réduit de moitié par rapport à avant. Il y a quelque chose de surprenant j’arrive à avoir du désir et des éjaculations nocturnes durant des rêves érotiques mais pas d’érection le matin. J’ai esayé d’arréter le solian d’un coup mais je n’arrivais plus à dormir je l’ai donc repris, j’en ai parlé à mon psychiatre depuis on réduit un peu tout les mois.
    J’ai téléphoné à Catherine Solano un mardi soir dans le mouv, je lui ai expliqué mes problèmes elle m’a dit de prendre du viagra et qu’il fallait plusieurs mois après l’arrét des neuroleptiques pour que la libido revienne. Le problème c’est que même quand j’arrive à avoir une érection correct le plaisir n’y est pas comme avant, je me demande donc si c’est un problème de désir ou bien un problème mécanique et est ce que les 2 vont ensembles.
    Je vais prendre un rdv chez un urologue pour voir si prendre un medicament pour l’érection serait vraiment efficace et si mes problèmes viennent de ma dépression ou des médicaments.

  7. Et les femmes

    Bonjour,

    On parle souvent des problèmes d’érection des hommes comme effet secondaire de certains traitement.

    Mais rarement des femmes, notamment lorsqu’elle prennent des anti-depresseurs = plus de libido, plus d’orgasme.

    Quelles sont les solutations, quand on a essayer beaucoup d’antidépresseur, et que le seul efficace, entraîne des troubles sexuels ?

    Y-a-t-il comme pour les hommes qui ont des problèmes d’érection, une mollécule qui atténue ses troubles sexuels chez les femmes ?

  8. Erreurs de jeunesse ???

    Bonjour,
    Je suis un peu horrifiée de lire la remarque d’une sexologue affirmant que “vous payez les erreurs de votre jeunesse” ! Je ne vois pas le rapport entre votre problème de tension, les effets secondaire de votre traitement et votre passé y compris sexuel quel qu’il soit. Et la médecine ne se joue pas en mérite ou en punition. C’est une remarque tout à fait déplacée de la part d’un médecin, je tiens à le préciser.
    Sinon, vous avez bien une hypertension artérielle qu’il est très important de soigner. Car 11 ou 12 de minima, c’est un chiffre qui mettrait votre santé en danger s’il n’était traité.
    Avez-vous essayé les boîtes de 8 cp. Elles sont souvent nettement moins chère au comprimé. Et comparez les pharmacies, car les tarifs peuvent être très différents (plusieurs dizaines d’euros de différence !)

  9. Trouble de l’érection d’origine médicamenteuse

    Voila, j’ai 52 ans je suis soigné par mon cardiologue depuis 6 ans pour des problèmes de pression artérielle je n’ai pas d’hypertension, ma tension étant de 13 ou 14 en permanence. Le soucis était le second chiffre qui était de 11 ou 12 donc pas d’écart suffisant ce qui a justifié la prise d’un medicament qui s’appelle le tarka lp 180mg/2mg ; rapidement a la suite de ce traitement j’ai eu des troubles de l’érection. j’ai don consulté un sexologue , bilan sanguin à l’appui il s’est apperçu que j’étais andropausé plus de testéronne j’ai donc essayé le viagra résultat positif mais effets secondaire désastreux. J’ai ensuite essayé le cialis 20 , trés peu d’effet. Je suis maintenant au levitra 20 moins d’effets secondaires, mais trop cher pour nous mon salaire ne me permet de n’acheter qu’une boite par mois soit 4 pillules “15 euros pour faire l’amour à ma compagne” tel est la rançon de la gloire!… j’ ai eu une vie sexuelle intense dés mon plus jeune age (16ans) la sexologue m’a dit que j’ai abusé et que je paye aujourd’hui les excès de ma jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *